L'importance de l'identification... à jour !

Paru dans les DNA le 31/07/2022

A l’adoption d’un chien ou d’un chat, habituellement, tout démarre par une visite chez le vétérinaire pour mettre à jour les vaccins et s'assurer que le nouveau venu est en bonne santé. Parmi ces formalités, l'identification, majoritairement faite par puce électronique aujourd'hui, fait partie du package. 

 

Au-delà d'une formalité, c'est une obligation légale : au moment où il change de propriétaire (entre l'éleveur / l'association et vous) ou bien, au plus tard à 4 mois pour les chiens et 7 mois pour les chats, l'identification est un passage obligé. Si, dans le cas des ventes ou adoptions en association cette règle est souvent respectée, c'est moins le cas pour des animaux récupérés par le biais d'une connaissance, ou trouvés. Pourtant, les statistiques sont alarmantes : en France, 1 animal pour 250 habitants est perdu par an ! Même si Félix ou Fido est auprès de vous depuis des années sans s'être jamais perdu, il suffit d'une fois : un feu d'artifice qui l'effraie, des odeurs qui l'attirent plus loin qu'à son habitude, une personne malveillante qui le catnappe / dognappe, une proie qu'ils suivent au delà de leurs capacités d'orientation, l'appel de l' "amour" quand vient la saison des chaleurs... autant de raisons qui peuvent mener un chien ou un chat à se perdre.  

 

Quoi qu'il en soit, l'identification est le seul lien officiel entre vous et votre compagnon. Elle permettra de vous retrouver s'il se perdait et était récupéré par quelqu'un d'autre... mais aussi permettra d'éviter qu'une autre personne se l'approprie. Chez les chats, c'est une problématique courante : Félix aime manger dans plusieurs gamelles du quartier et un jour, il revient avec un collier que quelqu'un d'autre lui a mis ! Dans ces cas aussi, c'est bien pratique et indiscutable de prouver être le propriétaire "initial".  

 

Le pucer, c'est bien... mais encore faut-il garder les coordonnées à jour tout au long de sa vie ! Déménagement ou changement de numéro de téléphone : il y a déjà tant de démarches à faire que mettre à jour les coordonnées au niveau de l'I-cad (structure qui gère le fichier national des identifications de chiens, chats et furets en France) nous sort souvent de l’esprit. Pourtant, combien d'animaux sont détenus par des associations qui ont le nom du propriétaire mais ne parviennent pas à le joindre à cause de coordonnées invalides... une situation désolante pour tout le monde. Pour vérifier les coordonnées : demandez à votre vétérinaire ou connectez-vous au site de l'I-CAD ! 

Colette CUENOT BOCK